top of page

La marque French Kiss Suncare testé par l’université de Nice

Dernière mise à jour : 15 mai 2023



La crème solaire French Kiss a été conçue pour être la plus respectueuse possible des océans et de la vie marine. L’équipe, composée de professionnels de la voile et de skippers aguerris, tient tout particulièrement à vérifier la qualité de son produit phare.


C’est en effet par passion pour les mers que Yann Delplace a cofondé French Kiss Suncare. Récemment, une étude sur la composition de la crème a été menée par l’université de Nice. Parce que la transparence et la qualité de notre produit sont au cœur de nos valeurs, nous souhaitions partager avec vous les résultats de cette étude.


Quel est l’impact des crèmes solaires sur les océans ?


Les scientifiques estiment que 25% de la quantité de crème étalée sur le corps se dilue dans la mer au bout de 20 minutes de baignade. Et c’est une moyenne. Certaines plages comme Hawaï ou ou les îles Palaos ont déjà interdit certaines crèmes solaires contenant des ingrédients toxiques pour la faune et la flore maritime.


En effet, c’est scientifiquement prouvé : les 25 000 tonnes de crème solaire déversées dans les mers chaque année ont un impact nocif sur l’environnement.


Les substances cytotoxiques retrouvées dans la plupart des crèmes solaires vendues sur le marché ont la particularité d’être toxiques pour les cellules et de pouvoir les détruire dans certains cas.



Qu’est-ce que l’effet cytotoxique ?


Les composés cytotoxiques peuvent agir de plusieurs manières nocives sur les cellules. Ces dernières peuvent subir une nécrose et voir leur membrane détruite.


Une action cytotoxique peut aussi stopper la croissance des cellules, et même les diviser. À terme, cela peut engendrer une mort programmée des cellules.


Bon à savoir : bien que souvent néfastes pour la santé, les substances cytotoxiques sont utilisées dans les traitements contre le cancer pour cibler particulièrement les cellules cancéreuses à division rapide.


L’étude sur la cytotoxicité de la crème solaire French Kiss Suncare

Pour connaître la vérité sur l’éventuelle toxicité de nos produits solaires, nous avons fait appel à l’université de Nice pour mesurer la viabilité de cellules en culture d’un Cnidaire Anemonia viridis.


Pourquoi mener ce test ?

Les écosystèmes marins sont de plus en plus affaiblis par la pollution, et en partie par le rejet de produits chimiques dans les océans. Les crèmes solaires et produits de beauté appliqués avant une baignade contribuent à cette pollution.


Notre marque French Kiss Suncare souhaitant se positionner comme l’une des marques les moins impactantes pour l’écosystème marin, ce test nous semblait indispensable.


Qu’est-ce que le Cnidaire Anemonia viridis ?

Le Cnidaire Anemonia Viridis est plus communément appelé anémone de mer verte. Elle ressemble à une algue en raison de son aspect particulier. En effet, elle dispose de longs bras souples qui bougent au gré de l’eau.


Très urticante, cette anémone de mer est communément trouvée en Méditerranée, dans l’Atlantique et dans la Manche.


Cette anémone est très souvent utilisée dans les études universitaires sur la toxicité des produits solaires pour l’écosystème marin.


Qu’est-ce que le test sur la cytotoxicité ?

Pour mesurer la cytotoxicité des produits French Kiss Suncare, une analyse de la viabilité de cellules en culture de l’anémone de mer verte au cours d’une cinétique d’exposition à cette crème solaire a été effectuée.


L’université de Nice a mené ce test en partenariat avec l’IRCAN (Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement de Nice).


Les recherches se font In Vitro. Anemonia Viridis est mise en culture à partir de morceaux de tentacules en régénération. Il est ainsi possible d’observer facilement l’impact de la crème solaire sur la santé de ces cellules en plus d’étudier leur état de santé sans élément perturbateur externe.


La réalisation de ce test In Vitro permet de le rendre totalement fiable !


Comment se déroule le test sur la cytotoxicité ?

La première étape du test consiste à prélever la crème solaire French Kiss Suncare et à lui faire subir une dissolution semblable à celle qui existe en mer en conditions réelles.


Les cultures cellulaires d’Anemonia Viridis sont ensuite incubées In Vitro pendant 7 jours avec ces produits.


À l’issue de ces 7 jours, une analyse de viabilité cellulaire est effectuée. Les analystes mesurent la quantité de cellules vivantes et de cellules mortes, afin de comparer celles ayant été en contact avec le produit et la culture test qui n’a pas eu de contact avec la crème solaire.


Les résultats des tests de cytotoxicité des produits solaires

Nous avons regroupé les résultats dans un tableau. Ces derniers sont présentés sous la forme d’un ratio. Arbitrairement, la valeur du puit contrôle a été fixée à 1.


Ces résultats démontrent que la crème solaire Low Tox French Kiss Suncare n’engendre pas de diminution de la viabilité cellulaire significative à 7 jours.


Au-delà de démontrer la qualité de notre protection solaire et sa non-toxicité pour l’environnement, cette étude démontre en actions notre engagement pour les océans, et notre envie de préserver notre planète à tout prix.


Si vous aussi souhaitez vous engager pour préserver les océans, tout en préservant votre peau, achetez notre crème solaire visage SPF 50 !






bottom of page