top of page

UVA, UVB, UVC : on vous explique tout




L’été approche à grands pas, et avec lui la quasi inévitable exposition au soleil. Si notre corps a besoin de la vitamine D qu’il procure, il faut en revanche veiller à s’exposer avec précautions et en protégeant sa peau des rayons UVs.


Aujourd’hui, on vous explique pourquoi, pour vous aider à garder une belle peau et à rester en bonne santé même si vous voulez avoir bonne mine !


Qu’est-ce qu’un rayon UV ?


Le mot UV est en réalité la contraction du mot “ultraviolet”, qui désigne un rayonnement électromagnétique émis par le soleil. Ce rayon est bien évidemment invisible à l'œil nu.


Il existe en réalité plusieurs types de rayons ultraviolets : les rayons UVA, UVB et UVC. C’est leur longueur d’onde qui diffère et qui leur apporte des intensité différentes. L’exposition à ces différents rayons ne représente donc pas le même danger.


Les rayons UVA (320 à 400 nm)


Ce sont les rayons les plus présents sur la Terre : ils représentent 98% d’entre eux. Ce sont donc ceux qui impactent le plus notre peau et notre santé.


Les rayons UVA sont responsables du bronzage et à fortiori du vieillissement prématuré de la peau et de l’apparition des tâches brunes. Quand la peau subit trop d’exposition à ces rayons, les fibres de collagène et d'élastine peuvent se détériorer.


Les rayons UVB (290 à 320 nm)


Ils constituent un peu moins de 2% des rayons qui arrivent sur Terre. Plus dangereux que les UVA, ils peuvent engendrer des maladies telles que les cancers.


Ils accélèrent également le vieillissement de la peau. À force de regarder ces UVs, le risque de maladies oculaires et de perte de la vue augmente.


Les rayons UVC (100 à 280 nm)


Ces rayons sont très dangereux pour les hommes mais aussi pour la faune et la flore : ce sont les plus courts, et ils n’arrivent pas sur la Terre car ils sont bloqués par l’atmosphère.


Bon à savoir : les rayons UVC sont parfois utilisés dans les hôpitaux à des fins germicides.


Quelle est l’action des rayons UV sur la peau ?

Les rayons ultraviolets ont plusieurs actions sur le corps et sur la peau. Bien sûr, toutes les actions du soleil ne sont pas nocives : par exemple, nous en avons besoin pour fabriquer de la Vitamine D essentielle à notre équilibre.


La vitamine D permet notamment l’absorption du calcium par les os et du phosphore par notre système digestif.


Voici cependant les réactions de défense du corps face aux rayons UVs.


La formation du bronzage


Le bronzage est en réalité un mécanisme de défense du corps. En effet, l’exposition aux UVA et UVB avec le soleil engendre une multiplication des kératinocytes et stimule la production de mélanine.


L’apparition du bronzage, c’est-à-dire d’une peau plus foncée, permet de rendre la peau moins perméable.


Le coup de soleil : un des risques de l’exposition aux UVs sur la peau


Une exposition trop longue ou trop intense aux rayons du soleil peut engendrer ce qu’on appelle communément un “coup de soleil”.


Il s’agit d’une réaction inflammatoire de la peau, et des fragments d’ADN sont détruits dans les cellules, et le corps s’attèle à les réparer où à les remplacer. Un coup de soleil accélère non seulement le vieillissement de la peau, mais il peut engendrer des cancers ou l’apparition de mélanomes.


L’augmentation des risques d’exposition en fonction des situations


Enfin, l’action des rayons ultraviolets diffère en fonction de certaines situations :

  • Les nuages : en effet, certains nuages filtrent plus les rayons UVs que d’autres ! Par exemple, les nuages de haute altitude filtrent très peu les ultraviolets, tandis que les nuages foncés d’orage les filtrent presque complètement,

  • Le sol : certains sols sont plus réfléchissants que d’autres. Par exemple, la neige reflète de 40% à 90% des rayons, tandis qu’un sol classique n’en reflète que 15% à 25%,

  • L’altitude : plus nous sommes en hauteur, moins il y a de couches filtrantes pour les rayons UVs,

  • La localisation géographique : dans les zones tropicales les rayons du soleil frappent plus directement la Terre plus directement. Il y aussi des zones particulières, comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande, où le trou de la couche d’ozone retire la plus grosse protection naturelle contre les rayons ultraviolets,

  • La saison : en été, le rayonnement ultraviolet est plus important. En effet, la distance entre le soleil et la terre est différente en fonction de chaque saison.


On peut également mentionner que nous avons tous un phototype différent. Ainsi, les personnes rousses ou à la peau très claire sont plus sensibles aux rayons UVs que les personnes à la peau noire.


Il existe six phototypes de peau, “1” correspondant aux peaux les plus claires et “6” aux peaux les plus foncées.


Comment se protéger des rayons nocifs du soleil ?


Bien évidemment, la meilleure manière de se protéger est de limiter l’exposition de manière générale, et tout particulièrement entre 11h et 15h, là où les rayons du soleil sont les plus puissants.


Cherchez l’ombre, et n’hésitez pas à vous couvrir d’un chapeau. Il est également important de protéger vos yeux avec de bonnes lunettes de soleil.


Enfin, en cas d’exposition, n’oubliez jamais d’appliquer une crème solaire. Choisissez-la de préférence respectueuse de l’environnement et sans filtres chimiques.


La crème solaire eco-friendly French Kiss


French Kiss propose une crème solaire minérale indice SPF50+, qui protège la peau tout en respectant l’environnement.


Fabriquée en France, Vegan, non grasse et sans filtres chimiques, elle offre en plus des propriétés hydratantes. Sa composition a été étudiée pour ne pas détruire les coraux de nos océans. Elle est en effet certifiée des labels Ocean Friendly et Skin Safety.


Enfin, la crème solaire French Kiss est photostable et résistante à l’eau !



bottom of page